Seitan maison à la provençale

A l’heure où tout le monde fuit le gluten comme le diable (souvent pour de bien mauvaises raisons, mais ne nous égarons pas…) moi je fais du seitan…

(devant, le seitan au four – derrière, en cubes, le seitan bouilli)
 

Le seitan kézako ? une « pâte » à la consistance proche de la viande et extrêmement riche en protéine. De la bombe pour la vegan sportive que je suis !

J »ai tenté 2 mode de cuisson : bouilli et au four. Après dégustation, je préfère nettement la cuisson au four, beaucoup plus goûteuse à mon avis.

 

Pour environ 700g de seitan
230g de gluten de blé
20g de fécule
1 c à café d »oignon en poudre
1/2 c à  café d »ail en poudre
quelques tomates sêchées réduites en poudre
*
360 ml de bouillon de légume (j »ai utilisé un cube de bouillon « méditéranéen »)
1 c à soupe de sauce soja
1 c à soupe de moutarde
1 c à soupe d »huile d »olive
*
+ 2 l de bouillon de légumes

Préparation :

Mélangez les ingrédients secs.

Dans un 2e bol, mélangez les 360ml de bouillon, la sauce soja, la moutarde et l »huile d »olive. Versez le liquide sur la farine d »un coup et mélangez rapidement. Pétrissez quelques minutes. Formez une boule et laissez là reposer 30 minutes. Coupez le seitan en tranches

Cuisson au four :

Placez les tranches de seitan dans un grand plat à gratin, recouvrez de bouillon et enfournez 1 heure, en retournant à mi-cuisson. En fin de cuisson vous pouvez vider le bouillon et laissez le seitan dorer quelques minutes.

Cuisson classique :

Portez le bouillon à ébullition. Plongez les tranches de seitan, baissez le feu et laissez frémir 1 heure.

 

Le seitan se cuisine ensuite (presque) comme de la viande : revenu à la poêle, en sauce… à vous de jouer ! Personnellement j’ai déjà du mal à m’arrêter de le grignoter nature, en faisant mes photos !

Rendez-vous sur Hellocoton !