Connaissez vous les dango ?!! 
Dango, en japonais, c’est une boulette, le plus souvent faite de mochi, la pâte de riz gluant. Les dango se mangent de différentes manières parmis lesquelles le mitarashi dango. Une brochette de boulette recouverte d’un sirop sucré à base de sauce soja.
Les mitarashi dango sont souvent vendues dans la rue, dans de toutes petites échoppes, et ce pour une somme ridicule (si je me souviens bien, celui à côté de chez moi proposait la brochette de 3 ou 4 dango pour 30yens donc 0,30€ …
Les petits Japonais aiment particulièrement les dango, leur petit goût sucré en fait un en-cas parfait pour le goûter. Car vous le savez sans doute au Japon on mange le sucré en dehors des repas, pas en dessert… 
 
Bref.
Vous pouvez faire des mitarashi dango chez vous. Et en plus, c’est simple !
 
 
Le plus simple sera d’acheter un sachet de farine à dango (dango-ko) dans une épicerie japonaise. (sinon il faut mélanger 2 types de farine, la farine à mochi et la farine shiratama, c’est un peu plus compliqué…)
Voici celle que j’ai acheté :
Pour la mienne il était indiqué de mélanger le sachet à 190ml d’eau. J’ai divisé en deux pour pouvoir faire d’autres expériences avec cette farine !
 
Pour 5 brochettes de 4 boulettes 
1/2 sachet de farine à dango (115g)
90 ml d’eau
2 c à soupe de soja
2 c à soupe de sucre
1 c à soupe de mirin (en épicerie asiatique)
1 c à café de fécule de maïs
3 c à soupe d’eau
Des pics à brochettes
 
D’abord mettez vos pics à brochettes à tremper dans un verre d’eau.
 
Préparez le sirop : portez à ébullition la sauce soja, le sucre, le mirin, l’eau et la fécule en mélangeant continuellement. Quand le mélange bout à gros bouillon retirez du feu, laissez refroidir.
 
Mélangez la farine et l’eau, pétrissez à la main, la pâte doit être très souple, « comme le lobe de l’oreille » comme on dit en japonais !
Formez des boulettes avec votre pâte. 
Faites bouillir une grande casserole d’eau. Plongez les boulettes et ressortez-les dès qu’elles remontent à la surface. Egouttez et rincez soigneusement à l’eau froide.
Piquez vos boulettes sur les pics. Faites griller dans une poêle chauffée à blanc en tournant régulièrement, jusqu’à ce que les boulettes dorent.
Placez dans une assiette, badigeonnez de sirop et attendez patiemment que les brochettes refroidissent avant de déguster !
 
 
 
 
 
***
et en cadeau bonus, la chanson officielle des mitarashi-dango…
je vous laisse apprécier.
???3??
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Written by agnesm

4 Comments

Gat

Miam j’en ai mangé la semaine dernière au Japon et j’ai hâte de les refaire à la maison, j’espère que c’est pas trop difficile !
(par contre je les ai toujours vus à 300 yens la brochette… tout augmente!)
Merci pour ce blog très inspirant :)

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

êtes-vous un robot ?!! *