Lorsqu’on se lance dans une alimentation qui change de ce dont on avait l’habitude, il est très important d’être préparé ! Si un soir, vous vous rendez compte que vous n’avez rien sous la main, il sera facile et tentant de revenir vers vos vieilles habitudes (de fast food, livraison à domicile, j’en passe et des plus grasses !).

Avoir un placard bien achalandé est la manière la plus sûre de réussir. Voici donc quelques conseils maison (rien de bien sorcier mais ça peut servir), suivi d’une liste d’ingrédients de base et d’une petite recette improvisée ce midi.

  1. Ça coule de source, mais éliminez tous les aliments « tentants ». Attention, on ne jette pas, le gaspillage alimentaire est une aberration ! Donnez, à vos amis, au SDF qui vit au pied de votre immeuble, à une association. Oui, vous pouvez aussi manger ces dernières victuailles, mais attention à ne pas vous dire « foutu pour foutu » et à dévorer 5 paquets de gâteaux industriels … Il faudra des jours pour que votre petit corps s’en remette !
  2. Profitez-en pour faire un grand ménage de votre frigo !… à grand coups de vinaigre blanc infusé aux agrumes, cela va de soi ;)
  3. Réunissez dans un coin du frigo les aliments non WFPB que vous devriez garder. Si, par exemple, votre copain ou votre coloc ne mange pas comme vous. Loin des yeux, loin du cœur. Pour tout vous dire, c’est mon cas : Monsieur à une petite planque à fromage dans le frigo, et parfois il ose y mettre du jambon ! Nous sommes un couple mixte !
  4. Récupérez autour de vous, idéalement chez les mamies et les grand-tantes, des bocaux vides pour stocker tous vos produits en vrac. J’aime avoir des contenants transparents, je n’ai qu’à jeter un coup d’œil à l’étagère pour y glaner des idées.
  5. Restez simple ! Au début, pas besoin d’avoir 8 céréales entières différentes ou toutes les variétés de haricots de la planète ! Vous étofferez votre collection au fur et à mesure des recettes, tout est toujours substituable .

 

Maintenant, une petite liste non-exhaustive de ce que vous pouvez avoir en stock :

Cette petite liste est un point de départ, ce sont mes basiques, ce que j’ai en permanence en stock. Pour les conserves, comptez au moins 2 boites de chaque, et choisissez-les bio et en bocal de verre si vos finances le permettent. Avec ces quelques basiques auxquels vous ajouterez quelques légumes surgelés (pour moi : épinards en branche, fleurette de brocoli et julienne de légume), vous aurez toujours de quoi cuisiner quelque chose !

 

***

Et j’en arrive ainsi à la recette du jour. Dimanche matin, frigo vide et grosse flemme de braver la queue au seul supermarché ouvert dans le quartier. J’ai donc pris 1 boite de tomates, 1 boite de lentilles, un peu de julienne de légumes et j’ai bricolé une sauce bolognaise pour accompagner mes pâtes au blé complet (et la roquette qui me restait).

3 échalotes émincées (ou, à défaut, de l’oignon en poudre)
1 gousse d’ail émincée (ou, à défaut, de l’ail en poudre)
1 boite de tomates concassées
1 boite de lentilles
2 poignées de julienne de légume surgelées
1 c. à café d’origan et de thym

 

Faites revenir l’échalote et l’ail dans un fond d’eau (promis, je vais la faire cette vidéo sur le « water-sauté », mais vous pouvez googler en attendant, il y a déjà beaucoup de vidéos en anglais sur le sujet). Ajoutez ensuite le reste des ingrédients, mélangez et laissez mijoter une quinzaine de minutes. Servez cette sauce bien chaude sur vos pâtes et félicitez-vous d’avoir préparé un bon repas végétal et entier aussi facilement !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Written by agnesm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

êtes-vous un robot ?!! *

*